Quand l’inflation nous rend plus productif

27/09/2022
Thumbnail [16x6]

L’industrie française a gagné en compétitivité-prix vis-à-vis des autres pays européens depuis environ un an, selon une note d’Asterès.

 

Alors que les prix à la production dans l’industrie augmentaient de manière globalement équivalente en Europe ces dernières années, le contexte inflationniste actuel a amélioré la situation relative de la France. 

 

Entre juillet 2021 et juillet 2022, les prix de production dans l’industrie ont bondi de 26 % en France mais dans le même temps ils s’envolaient de 30 % dans l’Union Européenne et de 37 % en Italie par exemple. La France est le « grand » pays d’Europe où la hausse des prix de production dans l’industrie a été la plus faible.

 

Cette amélioration relative de la position française peut s’expliquer par une moindre hausse des prix de l’énergie et des salaires. La France, moins dépendante des approvisionnements russes pour son énergie que l’Allemagne ou l’Italie par exemple (du fait de son parc nucléaire), est relativement moins pénalisée par la flambée du prix du gaz. De plus, le coût de la main d’œuvre a moins augmenté récemment en France qu’ailleurs en Europe : le coût du travail dans l’industrie a progressé de 6,3 % dans l’Union Européenne au deuxième trimestre (glissement annuel), contre une hausse de 4,1 % dans l’Hexagone.